location avene

Le centre Lérab Ling : un site authentique empreint de sérénité.

Le centre Lérab Ling a été érigé par Sogyal Lakar (ou Sogyal Rinpoché) en 1991. Son inauguration en 1992 a été marquée par la visite d’un ensemble de figures de la tradition bouddhiste tibétaine. Dominant la forêt de l'Escandorgue, à quelques kilomètres seulement de la station thermale d'Avène, ce site présente un contraste saisissant avec la verdure des chênes caducs et des plaines cultivées du Larzac.

Temple tibétain de Roqueredonde

Le temple Tibétain de Lérab Ling.

Ce centre est le foyer d’un temple bâti sur trois niveaux. Sa construction a été pensée pour être dans le pur style d'un monastère tibétain traditionnel et le logement une statue de sept mètres du Bouddha. La conception précise du temple a par ailleurs été soigneusement étudiée et s’inspire des les plus somptueux exemples de l’architecture tibétaine qui subsistent encore dans la région himalayenne.

Le temple situé dans l’enceinte du site a été construit pour préserver les dimensions spirituelles traditionnelles, culturelles et artistiques du bouddhisme tibétain. Accompli en 2006, ce temple est, selon les grandes figures de l’autorité architecturale tibétaine, le plus imposant et le plus authentique de son genre en Europe.

Lors de son ouverture en août 2008, il a été gratifié par la visite de Sa Sainteté le Dalaï Lama Tenzin Gyatso. Les tâches de la finition et de la décoration du temple ont été achevées par des artistes et des artisans hautement qualifiés issus des communautés tibétaines de l’Inde, du Népal et du Bhoutan.

Guidés et supervisés par de grands maîtres, gardiens véridiques des principes de l’architecture sacrée du bouddhisme tibétain, ces artistes ont réussi à réaliser un chef-d’œuvre des plus authentiques qui n’a rien à envier à l’esthétique des monastères tibétains les plus accomplis. Les visiteurs seront particulièrement marqués par ses murs et piliers richement ornés ainsi que par la succession de couleurs chatoyantes.

La statue de Bouddha Shakyamuni.

Du haut de ses sept mètres, la statue de Bouddha Shakyamuni y a élu demeure. Bâtie en Birmanie, la statue est à l’effigie de ce qui est universellement admis dans le monde bouddhiste comme étant la représentation la plus sacrée du Bouddha. Située dans une salle pouvant abriter jusqu’à 1000 personnes, la statue représente le bouddha historique en posture de méditation à Bodh Gaya, en Inde, le lieu de l’illumination de Bouddha. En outre et accompagnant cette pièce maitresse, plusieurs collections de peintures et de reliques bouddhistes sont exposés de façon à donné à ce lieu toute la sacralité qu’il requière.

Une communauté au statut d'organisation spirituelle.

Lérab Ling est le domicile d’une congrégation dynamique de fidèles qui observent un programme monastique journalier constitué de prière et de méditation, selon les préceptes d’une ancienne école de la tradition bouddhiste tibétaine, l’école Nyingma.Ainsi, sous l’autorité religieuse de Sogyal Rinpoché et l’appui d’enseignants itinérants, le centre Lérab Ling offre une série de retraites dédiées à fournir des environnements isolés et inspirants, aux seins desquels, la communauté bouddhiste peut étudier et pratiquer les enseignements du bouddha.

Depuis son achèvement en 2006, plus de 400 fidèles ont pris part à une longue retraite de trois ans à Lérab Ling et 3500 personnes ont participé à un programme de retraite.Les moines contribuent activement à la vie à l’intérieur de Lérab Ling. Selon les compétences de chacun, ils aident en organisant des retraites et en participant à des séances régulières d’étude de textes bouddhistes.

Pour accueillir les visiteurs, des visites guidées sont proposées tous les dimanches et des ateliers de découverte du bouddhisme ont lieu toutes les fins de semaines. Dans le but de donner un caractère formel à l’existence de la communauté de Lérab Ling et d’assurer sa continuité, Sogyal Rinpoché a suggéré à l’Etat français de reconnaitre son institution comme une congrégation religieuse. En janvier 2002, un décret du ministère de l’Intérieur a reconnu son statut d’organisation spirituelle.